Hommages mérités au juge Raphaël Yanyi

actu image

Le Palais de la justice a abrité, le lundi 20 juillet dernier, la cérémonie d’adieu au juge Raphaël Yanyi à qui le Chef de l‘Etat, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, a rendu un dernier hommage en présence de plusieurs personnalités politiques, judiciaires et diplomatiques. C’est avec émotion que le Président de la République s’est incliné devant la dépouille de l’illustre disparu avant de déposer une couronne de fleurs traduisant toute la compassion de la République à l’endroit de ce digne du fils. Il s’est, par la suite, dirigé vers la veuve et les enfants du défunt à qui il a présenté, de vive voix, ses condoléances les plus attristées tout en les réconfortant face à cette dure épreuve.

 

Dans son allocution de circonstance, le bâtonnier du barreau de Kinshasa a mit une emphase particulière sur les qualités humaines et professionnelles du juge Yanyi révélé au public à la faveur du procès 100 jours impliquant le directeur de cabinet du Chef de l’Etat. Ses propos ont été corroborés par le représentant des enfants qui a loué les vertus qu’incarnait le disparu en tant que père de famille. Un homme digne, humble et sage qui aura légué à sa progéniture l’amour comme héritage commun.

 

Modèle du juge intègre, Raphaël Yanyi - décédé le 16 mai des suites d’une courte maladie - entre au panthéon des immortels comme l’atteste son élévation à titre posthume, en date du 9 juillet, au grade de premier Président de la Cour d'Appel ainsi que son admission au rang de « Chevalier » de l’Ordre National de Héros nationaux Kabila-Lumumba.

 

Visitez  la galerie photos :  https://www.flickr.com/photos/presidence_rdc/albums/



Partager cet article


Les autres unes