Les deux Congo appellent au renforcement de la solidarité internationale

actu image

Le chef Félix-Antoine Tshisekedi a effectué du 15 au 16 juillet à Brazzaville un séjour de travail, à l’invitation de son homologue Denis Sassou N’Guesso. Au menu des discussions : la coopération bilatérale, la pandémie de la Covid-19 ainsi que la situation sécuritaire prévalant en Afrique et dans la sous-région. Tout en réaffirmant leur volonté commune de consolider « les relations profondes de fraternité, d’amitié et de coopération qui existent entre les deux peuples et les deux pays », les deux Chefs d’Etats ont aussi évoqué le drame survenu dans la province de Maï-Ndombe, en République démocratique du Congo. A ce sujet, il a été souligné la possibilité de créer les conditions de rapatriement des personnes déplacées actuellement installées dans le département des Plateaux, au Congo-Brazzaville.

 

Quant à la problématique liée à la Covid-19, un appel au renforcement de la solidarité internationale a été lancé assorti d’un plaidoyer en faveur d’une « grande mobilisation des partenaires internationaux financiers en faveur du continent africain ».

 

A propos du contentieux frontalier entre la RDC et la Zambie pour lequel le Congo-Brazzaville a offert sa médiation, il a été indiqué qu’il se trouverait actuellement au niveau de la SADC, le temps que cette organisation sous-régionale aide les deux parties à retracer les frontières héritées du temps colonial. A ce sujet, Félix Tshisekedi s’est déclaré reconnaissant de l’apport du président Denis Sassou N’Guesso dans la recherche de solution à cette crise.

 

Concernant la situation politique en RDC, le président Sassou Nguesso a exhorté les acteurs politiques et à la société civile de la RDC, à tout mettre en œuvre pour « préserver les acquis démocratiques et la cohésion nationale, gages de développement pour le pays ». 



Partager cet article


Les autres unes